Concours réinventer paris


Imaginée par lagence Peaks architectes, la scénographie, construite au fil des délibérations des jurys, développe un système ouvert et évolutif.
Au programme : un fief d'agriculture urbaine, de la production locale et écologique de cosmétiques et une hôtellerie de jeunesse.
Ancienne Station de métro Croix Rouge.
Une belle initiative qui permettra de créer de nombreuses initiatives liées au handicap.Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de lurbanisme, de larchitecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de lattractivité.«Ce projet exprime une volonté daller vers des bâtiments hybrides, avec de nombreux espaces collectifs.La profondeur, nouvelle dimension de lurbanisme parisien.Entièrement pensée pour différents types de handicaps, La Cité Universelle propose à la fois une sale reduction happy kits de compétition de handisport, des bureaux mais également une residence hôtelière.La ferme à insectes 20e, murMure, murMure, cest le projet musical de la liste.
Afin daccompagner chacun dans ce nouveau langage de linnovation urbaine et architectural, le Pavillon de lArsenal développe avec la start-up My Blue Wall un mur interactif qui permet simultanément à plusieurs visiteurs de naviguer dans tous les projets en fonction des sites, des palmarès ou de l'abécédaire des innovations.
Et une deuxième édition de «Réinventer Paris» est dores et déjà évoquée à lhorizon 2017.
Marseillaise 19e, lusine des 5 sens, dans cette ancienne usine de pompage des eaux du 16e arrondissement, un espace de vie de 3500 m2 sera aménagé pour les habitants du quartier.
Egalement implanté au-dessus de la ceinture de Paris, le projet Ternes-Villiers, conduit par Jacques Ferrier, est moins surprenant.
Potagers, jardins partagés, surfaces arborées et autres murs végétalisés : des espaces verts recouvrent la plupart des projets sélectionnés.
Aquaponie, habitat participatif, co-construction, nudge, réemploi de matériaux, béton nettoyant, dépolluant, végétal ou photovoltaïque, biofaçades, briques de papier, dalles actives, fermes urbaines, espaces de co-fooding, co-working ou co-living, incubateurs, tiers lieu, home office, campings urbains, lexposition donne à voir l'incroyable diversité des innovations proposées par toutes les.Il porte la marque du Japonais Sou Fujimoto, artiste autant quarchitecte, qui a voulu planter un millier darbres sur les sept étages de limmeuble.Suivant Dernier Les émissions, commentaires, du lundi au vendredi, un reportage pour mieux connaître la société française et comprendre ses débats.Si nous réussissons, les Parisiens ne le verront plus de la même façon! .A la Poterne des peupliers, un dessin très retenu fait coexister un funérarium et une plateforme de logistique urbaine.Zoom en images sur nos 5 projets coup de cœur.



Economie de «stars dans un style radicalement différent, mais également empreint de préoccupations écologiques, le projet «Mille arbres porté par le groupe Ogic et la Compagnie de Phalsbourg, sannonce comme la réussite majeure du concours.
Les jurys ont fait léconomie des «stars» de larchitecture.
Pour accompagner cette exposition, le Pavillon de lArsenal édite en parallèle un ouvrage réunissant lensemble des propositions, disponible en librairie dès le 20 février, et prépare un programme de conférences et de rencontres pendant trois mois avec les équipes lauréates et les acteurs de linnovation pour.

Sitemap